Aller au contenu principal

Lancer sa campagne de financement participatif

Publié le 27/07/2020

  • Depuis quelques années on entend beaucoup parler des campagnes de financement participatif (en anglais "crowdfunding"). L'idée est de faire financer un projet par une communauté de particuliers et d'organisations qui souhaitent le soutenir : si chacun contribue à son échelle, on pourra collectivement rassembler la somme nécessaire pour que le projet devienne réalité ! Mais comment ça marche ? Et par où commencer ?
     

    Avant de se lancer 

    Pour commencer, il est important d'évaluer si c'est le bon moment pour vous lancer dans une campagne de financement participatif en vous posant quelques questions :

    • Est-ce que mon organisation est suffisamment mature ? J'ai le temps, l'envie et les compétences nécessaires pour mener à bien cette campagne et je peux m'appuyer sur une communauté assez solide
    • Est-ce que mon projet est adapté à ce type de campagne ? Avec un objectif précis et concret à atteindre qui donne envie aux gens de contribuer. Le projet doit également être suffisamment engagé pour que la communauté puisse se dire "il ne manque que mon coup de pouce pour qu'il voit le jour"
    • Est-ce qu'il y a autour de moi des personnes qui pourraient m'aider dans cette démarche ? On a souvent dans son entourage des personnes aux talents précieux (un photographe, quelqu'un qui a déjà mené une campagne de mobilisation, etc.) - n'hésitez pas à solliciter leurs conseils voire leur aide concrète car il faut être bien entouré pour réussir sa campagne !
       

    1. Définir sa "mécanique" de campagne

    C'est décidé, vous vous lancez dans l'aventure ! La première étape ? C'est choisir la bonne plateforme ! Il en existe plusieurs, faîtes le tri en fonction de différents critères, notamment :

    • L'audience : est-ce que la plateforme est suffisamment connue ? est-ce que des projets similaires au votre y ont réussi une campagne ?
    • Les fonctionnalités : est-ce que la plateforme a fait la preuve de la qualité des outils qu'elle propose ? est-ce que ceux-ci répondent à votre besoin ?

    Pour bien choisir, aidez-vous de ce tableau comparatif très complet !

    Ensuite, il vous faudra définir les mécaniques de campagne 

    • Fixez-vous un objectif de collecte global ambitieux mais réaliste, et qui corresponde au coût réel du projet concret que vous souhaitez faire financer
    • Divisez cet objectif en différents paliers à atteindre, et pour chaque palier, explicitez ce que l'argent récolté permettra de financer
    • Choisissez des contreparties qui font envie : elles peuvent être symboliques ou physiques. Par exemple, les contreparties sous forme de pré-commande d'un futur produit fonctionnent généralement très bien, et les contreparties en série limitée sont une bonne astuce pour favoriser les "early-birds" ( = les donateurs qui contribuent tôt sur la campagne)
      NB : si vous êtes une association d'intérêt général, les dons faits pendant votre collecte pourront aussi être défiscalisés à condition que le coût de la contrepartie soit inférieur à 25% du montant du don

    Enfin il s'agira de planifier votre campagne :

    • Choisissez une date de début et une date de fin (en général une campagne dure 30 à 45 jours, parfois un peu plus) : essayez d'évaluer quelle période de l'année serait la plus favorable (disponibilité de l'équipe, actualité favorable au projet, nombreux événements où faire la promo de la campagne, etc.)
    • Faites un rétro-planning et répartissez les tâches au sein de votre équipe : toute l'équipe doit être fortement mobilisée, ne serait-ce que pour relayer les messages et promouvoir la campagne auprès de ses proches (et moins proches). Le mot d'ordre d'une campagne réussie : anticipation et organisation !
    • Calculez le coût de votre campagne (salaires, contreparties, etc.)

    C'est le dernier moment pour revenir en arrière si vous vous rendez-compte que vous n'êtes pas encore prêts pour lancer votre campagne : alors... on y va ?
     

    2. Rédiger sa page de collecte

    Il est maintenant temps de rentrer au coeur de la campagne : convaincre une large communauté de contribuer à la collecte. Pour cela il vous faut créer une page de collecte qui donne envie.

    Les règles d'or d'une page de campagne réussie :

    • Faites court et simple : le lecteur doit comprendre rapidement de quoi il s'agit et être directement convaincu de l'intérêt du projet et de l'utilité de sa contribution
    • Racontez une histoire : on doit pouvoir s'identifier, s'imaginer le projet et les bénéfices qu'il pourra apporter, pour cela, incarnez votre propos en donnant des exemples et en mettant en avant des témoignages de bénéficiaires par exemple (et n'oubliez pas d'illustrer votre propos avec quelques images bien choisies !)
    • Soyez transparents : le contributeur souhaite savoir à quoi sert véritablement son don, n'essayez pas de noyer le poisson, soyez honnêtes et directs (un petit graphique en camembert qui montre à quoi servira l'argent collecté est toujours le bienvenu !)
    • Donnez-vous sur la vidéo de présentation : c'est un outil de communication incontournable de la campagne de crowdfunding, en 1min (ou 2min max) on doit pouvoir comprendre et voir à quoi va ressembler le projet et pourquoi il est si important de contribuer

    A ce stade, on vous conseille de faire TOUT ce que vous pouvez anticiper : préparez notamment vos supports de communication (e-mails types, visuels, etc.) car par la suite vous aurez peu de temps pour vous penchez sur ces tâches créatives.

    Vous avez tout planifié, votre vitrine est prête, il est maintenant temps de passer à la collecte !
     

    3. Mobiliser sa communauté

    Le secret d'une campagne qui fonctionne ? C'est la mobilisation ! Pour cela, munissez vous d'un grand tableau excel et suivez les 3 étapes suivantes...

    1. Mobiliser le premier cercle

    Faîtes la liste de tous les "proches" (amis, famille, bénévoles, soutiens de la première heure), décrochez votre téléphone et appelez-les, envoyez-leur des sms ou des messages sur les réseaux sociaux. L'objectif est qu'il comprenne bien votre projet et les enjeux de la campagne, et qu'ils fassent les premiers dons sur la page de collecte. Grâce à leurs dons, vous essayerez d'atteindre 10% ou 20% de votre objectif de collecte, soit le montant nécessaire pour "donner confiance" aux personnes moins proches qui pourraient pas la suite devenir à leur tour des contributeurs.
    Un conseil : personnalisez vos messages, évitez les messages groupés, faites vraiment du cas par cas !

    Par la suite, vous pourrez vous appuyer sur ce premier cercle pour relayer vos messages et devenir de véritables ambassadeurs de la campagne : tenez-les au courant de l'avancement de la campagne et rappelez-leur régulièrement pourquoi elle est si importante !

    2. Mobiliser le deuxième cercle

    Ce sont les personnes qui connaissent déjà le projet, de près ou de loin, ou qui pourraient y être sensibles. Envoyez leur un e-mail pour les informer du lancement de votre campagne et les inciter à contribuer.
    A ce stade, n'oubliez pas de solliciter vos partenaires : les entreprises peuvent souvent faire des dons plus importants (en mécénat par exemple) et donner un grand coup de boost à votre collecte !

    3. Mobiliser le troisième cercle

    Idéalement, à ce stade, vous aurez atteint 30% ou plus de votre objectif de collecte : c'est le moment de la rendre publique !
    Lancez la communication sur les réseaux sociaux, sur votre site internet, et organisez un grand événement de lancement convivial et festif pour mobiliser un maximum de donateurs. Appuyez-vous sur les deux premiers cercles et demandez leur de relayer vos messages sur les réseaux (vous pouvez même leur préparer un e-mail type qu'ils pourront facilement transférer à leurs contacts !).
    N'oubliez pas de contacter les médias locaux et nationaux : si vous projet a un potentiel médiatique, vous pourrez bénéficier d'une couverture beaucoup plus large grâce à ce coup de projecteur !
    Et enfin, si vous arrivez à entrer en contact avec une personne connue (artiste, militant, etc.), demandez-lui de devenir parrain ou marraine du projet et de soutenir votre campagne publiquement : effet boosteur garanti !

    En un tableau, voici un petit récap' des différentes étapes proposé par Kisskissbankbank :

    Tableau recap kisskissbankbank

    4. Animer sa campagne

    Le plus difficile dans une campagne, c'est souvent de tenir la distance et d'empêcher qu'elle s'essouffle. Alors hauts les coeurs : ce n'est pas le moment de flancher ! Pour maintenir une belle dynamique il faudra faire marcher votre imagination et rivaliser de créativité et d'originalité.

    Avant toutes choses on vous conseille d'organiser un bel événement de lancement ! Invitez les 3 cercles pour un moment de lancement convivial et festif durant lequel vous pourrez :

    • leur expliquer à nouveau pourquoi vous faites cette campagne, qu'est-ce qu'elle a de si important, et pourquoi vous sollicitez leur soutien
    • les inciter à contribuer en live tout au long de la soirée pour voir ensemble la cagnotte monter (c'est motivant !)
    • tisser des liens avec eux, autour de vos valeurs communes

    NB : vous pourrez de la même manière organiser un événement de clôture le dernier jour de la campagne pour un sprint final vers la victoire !

    Puis tout au long de la campagne, diffusez des messages à l'ensemble de votre communauté (sur les réseaux sociaux, par e-mail et sur votre page de collecte) :

    • Les différents supports de communication que vous aurez prévus à l'avance (vidéos, témoignages de bénéficiaires, etc.)
    • L'avancement de la campagne : les différents paliers atteints, etc.
    • Les sujets d'actu liés à votre projet

    Un conseil : la campagne de crowdfunding doit vous accompagner dans toutes vos autres tâches. Vous avez prévu un RDV avec un partenaire ? Parlez-lui de la campagne. Vous avez prévu un post facebook sur une de vos actions ? Invitez au passage votre communauté à contribuer. C'est parfois un peu pesant mais... c'est le plus souvent la clé du succès !
     

    5. Finir en beauté

    Ca y est : la collecte est maintenant terminée ! On espère que vous avez rempli voire dépassé vos objectifs. Mais ce n'est pas tout à fait terminé : il vous reste encore quelques étapes pour déclarer un point final à cette belle aventure :

    • Remerciez vos donateurs : faîtes un message de remerciements sur vos réseaux sociaux et par e-mail, en faisant au passage un bilan de votre campagne.
    • Envoyer les contreparties : pour tous ceux qui bénéficient de contreparties, ne tardez pas à les leur envoyer et pourquoi pas les accompagner d'un petit mot de remerciements personnalisé ?
    • Récoltez les fruits de votre campagne : faites bon usage des fonds que vous avez réussi à collecter, mais surtout n'abandonnez pas cette belle communauté que vous avez construite au cours de cette campagne, tenez-les informés de vos avancées et continuez de les mobiliser sur de nouveaux projets, ils sont maintenant vos alliés !
    • Faites le bilan de la campagne en interne : comment est-ce que ça s'est passé, quelles sont les réussites et les points d'amélioration ? Tirez les enseignements de cette expérience : ça vous servira pour tous vos autres projets collectifs et qui sait... peut-être vous lancerez-vous prochainement dans une nouvelle campagne ?
       

    Pour aller plus loin