Aller au contenu principal

Gouvernance partagée, modèle opale, holacracy... par où commencer ?

Publié le 14/06/2022

puzzle

Vous avez peut-être entendu parler de ces nouveaux modèles de gouvernance, loin du modèle hiérarchique pyramidal classique, dans lesquels chacun aurait voix au chapitre, pourrait prendre toute sa place et rien que sa place, et qui promettent succès des projets, épanouissement des collaborateurs, bref... un avenir radieux pour les organisations ?

Chez InSite, depuis 2020, on s'est penché.e.s sur la question. On s'est (in)formé.e.s, on a exploré, on a expérimenté, et on voulait tout simplement vous partager quelques ressources qui nous ont été bien utiles jusqu'ici !

Une bonne entrée en matière serait sans doute la conférence de Frédéric Laloux :

Attention, une fois qu'on met le nez dedans, on ne peut plus s'arrêter (je vous aurai prévenu.e.s). Ca risque de vous donner envie de lire le bouquin "Reinventing Organizations" (mais là, il vous faudra un peu plus que 1h43 - cela dit je crois qu'il existe une version BD sans doute plus concise)

Une fois qu'on a une bonne idée d'à quoi pourrait ressembler cette organisation opale tant rêvée, on se demande : "Ok, mais concrètement, je fais quoi moi ?"
A ce stade, vous pouvez vous plonger dans le monde merveilleux de l'Holacracy, qui a été pensé comme un nouveau "système d'exploitation" pour l'organisation : en bref, Brian J. Robertson vous partage tous les process que vous pouvez intégrer dans votre organisation pour fonctionner sous ce modèle dans son livre "La Révolution Holacracy" (et pareil, pour les plus pressés d'entre vous, il existe une vulgarisation en BD, en accès libre sur le site d'iGi Partners)

A ce stade, tout ça vous paraît peut-être encore abstrait. Alors pour mieux vous approprier tous ces concepts, si vous en avez l'occasion, vous pouvez suivre le Mooc sur la Gouvernance Partagée créé par l'Université du Nous et les Colibris (il y a même un genre de niveau 2 sur la facilitation, en format hybride distanciel-présentiel)
Et sinon, vous pouvez aussi aller piocher directement dans leurs fiches pratiques et leurs vidéos (concises, limpides et passionnantes), selon les thématiques qui vous intéressent ! C'est une véritable mine d'or.
D'ailleurs, on n'a pas tout testé, mais Hum Hum Hum propose aussi des séminaires en présentiel de temps en temps qui paraissent bien alléchants !

Vous vous êtes plongé.e.s dans ces lectures et ces vidéos, mais ça vous paraît compliqué de sauter directement dans le grand bain ? Nous aussi on est passés par là, alors on a décidé d'y aller pas à pas. Vous n'êtes pas contraint.e.s de tout faire en même temps ! Pour vous familiariser avec les techniques et les approches de la gouvernance partagée vous pouvez choisir de commencer par mettre en oeuvre une première démarche, par exemple :

  • En formant l'ensemble de votre équipe à la Communication Non-Violente,
  • En aménageant des temps de partage authentique entre collaborateurs (comme l'Antisava, ou le Déconfinement des émotions proposé par Solucracy)
  • En écrivant collectivement votre "charte du travail en commun" (ou cadre bienveillant / de sécurité), et en invitant chacun à s'en emparer pour la respecter au mieux, quotidiennement (par exemple, chez InSite, elle ressemble à ça)
  • En essayant la sollicitation d'avis, ou la prise de décision par consentement, et invitant chacun.e à les pratiquer quand il ou elle en ressent le besoin
  • En essayant de modéliser votre organisation sous forme de cercles et de rôles,
  • En mettant en place des réunions de gouvernance, pour régulièrement remodeler les rôles et les missions au sein de l'organisation,
  • etc. etc. etc.

Si on avait un conseil à vous donner, c'est d'essayer, d'expérimenter, d'évoluer pas à pas, de vous autoriser à rater, et d'améliorer en continu votre organisation.
Et si on avait un deuxième conseil à vous donner, c'est d'en parler autour de vous, de partager avec d'autres organisations qui se lancent dans cette aventure, pour avancer ensemble.

Alors... prêt.e.s ?