Aller au contenu principal

Café Confiné #4 : Espaces de travail en ruralité

Publié le 30/04/2020

  • Travailler où l'on a envie n’est pas forcément une chose aisée, mais la question a été fortement posée par le confinement qui nous permet d'expérimenter ce que c'est que de travailler dans nos territoires de vie. Vincent Panier est venu nous parler de Ruraconnect, qui permet de renforcer et d'accompagner cette dynamique en facilitant la mutualisation des espaces de travail.

    Entre les grèves et le Covid-19, beaucoup d’entreprises commencent à prendre conscience de leur dépendance aux réseaux de transport pour leurs salariés, et se posent la question de la manière avec laquelle on peut garantir un télétravail de qualité. Les crises ont accéléré ces réflexions présentes depuis longtemps et les communes rurales apparaissent semblent être les plus à même d’accomplir cette transition. C'est pourquoi l'AMRF a créé Ruraconnect : une plateforme de mise en relation qui permet à une mairie, une entreprise, une association, ou même un particulier, de louer à la demi-journée un bureau, une place de coworking ou une salle de réunion à ceux qui en ont besoin.

    Cela permet notamment :

    • D'accompagner le développement du télétravail dans de bonnes conditions pour les entreprises et les salariés qui le souhaitent,
    • De réduire les déplacements (et leur impact environnemental), notamment dans les territoires ruraux où beaucoup de travailleurs effectuent des longs trajets pendulaires pour aller travailler chaque jour,
    • De dynamiser le territoire en y ré-implantant de l'activité, des permanences, etc.
    • D'optimiser l'utilisation des locaux dans les communes et de générer des rentrées financières.

    Télécharger la présentation de Vincent Panier

    Quelques questions posées pendant ce temps d'échanges :

    • Quels sont les critères pour pouvoir proposer un espace de travail ?

    Les communes de toutes tailles peuvent bénéficier de ce service, et n'importe qui peut proposer un espace de travail, que ce soit une mairie, une entreprise, ou un.e particulier.e. La seule contrainte, c’est qu’il faut une connexion Internet. Il faut également prévoir une personne pour gérer le service : suivre le calendrier des réservations et accueillir la personne en télétravail (la remise de clés n'étant pas possible).

    • Comment convaincre les élus d'utiliser cette solution ?

    Pour convaincre les élus, il a un argument économique, la location des espaces créant de la ressource pour les mairies. C’est un petit complément qui tombe tous les mois et qui peut financer des petits projets. Un autre avantage du télé-travail c’est que les personnes qui travaillent de chez-eux, ou en espace de co-working à la campagne, consomment chez eux, cela permet de dynamiser l’économie locale dans les communes.
    L’équipe de RuraConnect peut également se déplacer ou prendre rendez-vous par téléphone pour expliquer le projet et évaluer la mise en place du dispositif dans les communes.

    • Qui peut s'inscrire pour venir travailler dans les espaces proposés ?

    Tous les travailleurs peuvent s’inscrire sur RuraConnect, il n’y a pas de critères contraignants. Le système s’inscrit dans les principes de l’économie collaborative, avec également un système de notation pour garantir la fiabilité des utilisateurs.

    • Est-ce que ça ne risque pas de faire concurrence aux espaces de coworking ruraux ?

    En plus d’être une solution pour les mairies, la plateforme peut être un levier pour les espaces de coworking pour augmenter leur taux de remplissage. Cela leur permet aussi d’augmenter leur visibilité. Les espaces de coworking ont différentes typologies de public : des “nomades” qui viennent quelques fois par mois/an et ceux qui seront plus réguliers. L’avantage de Ruraconnect c’est de permettre de remplir les espaces vides. C’est un complément à Réseau d’Entreprise qui travaille avec des coworkers réguliers et avec des entreprises qui ont beaucoup d’exigences, notamment sur la sécurité des connexions.

    • Quel intérêt auraient les entreprises à payer un espace de travail pour leurs salariés qui vivent dans les territoires ruraux ?

    L’immobilier représente généralement le 2ème poste de dépenses des entreprises, et le télétravail rentre dans une approche globale de bien-être au travail, d’environnement etc. Le tout c’est de trouver un équilibre entre le “flex office” dans l’entreprise et le travail à distance, cela permet de faire des économies en immobilier. Par exemple Generali, en trouvant cet équilibre a économisé 15 000 m² de bureau dans son siège parisien. Mais c'est surtout un moyen de répondre aux besoins de liberté des salariés et d'éviter le départ de collaborateurs précieux pour l'entreprise.
    Le coût peut rester un frein à l’utilisation des espaces de coworking, même s'il peut être compensé par le gain de productivité, ou par les externalités positives grâce à la diminution des transports pendulaires. Mais la tendance générale va plutôt vers une généralisation du télétravail.

    Retrouvez l'intégralité de nos échanges ici :

    Et nous vous donnons rendez-vous Mercredi 6 mai à 14h30 pour notre 5ème Café Confiné sur le thème de la solidarité de proximité dans les territoires ruraux.
    Suivez-nous sur facebook et inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de nos actualités !